13/365 : Mindmapping

Je ne sais plus comment ce concept est rentré dans ma vie… une matinée sur le sujet chez les Mampreneures ? Un article bien ficelé sur Internet ? Ce que je sais c’est qu’il ne m’a plus quitté depuis cette année-là, et que j’y rattache deux personnes, Cécile une pro du mind map en autodidacte et Valérie, une autre pro qui a parfait ma formation (ce dont je remercie La Cordée, mon cadeau de départ en quelque sorte).

De quoi je vous parle ? D’une carte heuristique, carte cognitive, carte mentale ou encore carte des idées selon notre source commune Wikipedia. Au lieu de noter ses idées en liste ou compte rendu rébarbatif, on le dessine, on transforme le contenu en carte, avec ou sans couleurs, avec ou sans dessins, moi je suis encore à mi-chemin de tout cela mais je m’affranchis chaque jour dans son usage. Je l’utilise à tout va, pour la liste des vacances, pour un projet, pour un compte rendu… j’adore ça. Ça ressemble aux cartes aux trésors qu’on s’invente quand on est gosse, que l’on brûle sur les côtés avec une allumette (Oh le sentiment de liberté!) pour la faire se ressembler à une vraie carte. Quand je regarde ces mindmaps si abouties, je pars en voyage, j’ai envie d’en savoir plus sur ce projet (oui parce que bon la to-do-list elle ne fait pas rêver, vous êtes d’accord ?!).

J’ai toujours dit que je ne savais pas dessiner mais depuis mon stage avec Valérie et les libertés que je prends, j’aime bien mes petits dessins. J’en ai partout de ces graphiques que je garde pour moi, je ne suis pas trop en mode partage.

Quand je dois préparer une intervention, j’aime écrire le déroulé sous la forme de cette pieuvre qui prend vie, avec des couleurs, des petits mots, des petits dessins.

J’ai une mémoire visuelle, ça je l’ai toujours su du coup ce media est juste magique pour moi, je vois tout de suite de quoi il s’agit et où j’en suis. Ma créativité est nourrie, elle s’affranchit de ce que les autres en pensent puisque je m’y atèle pour moi. C’est ma carte au trésor, ma part d’aventure dans le quotidien studieux. Je me revois en parler avec toi Cécile et admirer tes cartes si précises. Est-ce que ça t’a permis de trouver ton trésor, toi ? Parce que moi je le cherche encore !

4 commentaires

  1. Ravie de te lire et de voir que la Carte Mentale fait partie de ta boîte à outils désormais suite à ta formation avec moi. On parle d’elle comme le couteau suisse du cerveau car elle permet en effet de jouer sur la créativité et en même temps de structurer sa pensée 😉

  2. Un outil formidable que je suis ravie de t’avoir partagé.
    Je l’utilise encore aujourd’hui quand je couche un projet sur le papier, un suivi de projet, la liste des affaires pour partir en vacances, en we-end, en voyage, les travaux à faire dans la maison, mon agenda professionnel.
    Moi, je n’y fais pas de dessin. Une feuille blanche, un crayon de papier et hop!
    Et je ris quand les gens découvrent mes notes et n’y comprennent rien! Sauf toi, ma copinette Guillemette. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *