rendez-vous des plumes

Il était une fois…

« Il était une fois une rencontre. De celle qui peut changer une vie.

Il faisait gris, très gris ce jour-là. Impossible de se rappeler la saison, seulement que tu ressentais des frissons au-dedans de toi. Même en mettant un pull, même en buvant un café que tu as été obligé de te réchauffer parce que tu prenais un temps infini à le boire. C’est bizarre les jours comme ça. Impossible de te mouvoir, juste pour l’essentiel. Enfin, façon de parler, tu le sais bien parce que … récupérer ton mug de café, ton préféré, le gris-bleu que tu as acheté sur un coup de tête, #madeinchina, ce n’est pas vraiment essentiel, le énième mug qui a rejoint tous les autres. En plus tu le sais que c’est mal… le coût des transports, le travail des enfants… alors oui tu étais en train de te perdre dedans, repris soudainement par ton éco-anxieté, le nouveau mal du siècle (après ou avant le Covid dans le classement… tu ne sais plus…de toute façon tout est lié). En tout cas, tu te sentais seul, tellement seul… rien à faire, tête penché sur ton café, ton esprit vagabonde passant du gris de ce jour-là au noir de ton café…

Et puis soudain, une toute petite lumière dans ta tasse.

L’impression alors qu’on te tend une main, que du noir tu vas repasser à la lumière. Et que quelque chose va être possible. Quoi ?! Tu doutes, mais quand même tu as envie d’y croire. Serait-ce l’effet du café, une drogue pour certains, un élixir pour d’autres, voire même le carburant du quotidien. Tu t’en moques un peu à vrai dire. Le café c’est ta vie. C’est ce qui met de la couleur dans ta vie, parce que même le gris, c’est une couleur, tu le sais que tout à l’heure ça ira mieux. D’ailleurs, tu la sens cette main qui t’agrippe. Elle est douce et ferme en même temps. Elle ne te tire pas, elle vient t’accompagner. Tu le sais pour l’avoir déjà mille fois vécu.

Mais pour l’instant tu nages dedans. Noyé dans le gris qui veut te laisser dans le noir de ton café, tu t’étires, il y a ce petit quelque chose qui t’attire… tu réalises que c’est un son d’abord. Une voix ensuite. Une mélodie ? Non, ce n’est pas de la musique. C’est ce qui te donne à toi envie de marcher tous les jours. Les histoires des autres. Celles de ceux que tu croises au quotidien et dont tu imagines tout. Celles que tu entends à la radio car oui ce son qui t’emmène petit à petit vers la lumière, c’est de ton poste de radio qu’il vient ! Tu avais oublié que c’est toi même qui l’a allumé. Comme ton café, tu as besoin de ces voix. C’est ta musique. La musique de la vie, la rencontre avec les histoires de vie de tout un chacun.

Un café et une rencontre radiophonique, voilà ton essentiel. Te voilà qui nage dans le bonheur. »

Amelia anime la Petite Boutique des Auteurs. Je participe à son Rendez-vous des plumes pour la seconde fois. La 1ère c’était en mars 2021 avec « Je me souviens très bien de ma première cuite« . Pour cet exercice d’écriture, j’ai choisi l’inspiration n°1, c’est l’image qui illustre ce billet et j’ai déroulé un fil continue de mot en commençant par « Il était une fois… ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *