Immobilité lyrique

Jour de fête nationale, j’entends les instruments de la fanfare qui défile sur mon écran, ambiance lyrique. En même temps, moment d’immobilité.
Il pleut dehors, une pluie fine et serrée, balayée par le vent. Une pluie qui mouille, qui t’invite à la pause. En même temps, une journée symbolique de Fête Nationale qui invite à la célébration, au mouvement. Marche. Arrêt. Comme la Vie.

Je voulais choisir une de mes images pour illustrer ce duo de mots. En fouillant dans ma bibliothèque, je suis tombée sur ces épis de blé, pris à l’occasion d’une balade en Essonne en 2016. Et j’ai trouvé que c’était une association parfaite. Ils sont ancrés dans le sol, et en même temps en plein mouvement.

JOUR 1 de mon mois d’écriture. Un atelier proposé par Clara Meyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *