Plume

L’antipathique soucoupe

Il est 8h37 un jour de juillet. Il fait déjà chaud. Un paquet de mouches, de grosses mouches a envahi mon laurier rose (il faudra que je regarde si c’est une coïncidence ou si c’est une histoire naturelle). A côté, sur la table métallique ronde, marron foncé, où 4 chaises l’entoure, une soucoupe est posée, bien au milieu. Un piège sucré, mélange de bière, confiture, sirop, eau où se noient insectes et autres petites bêtes arrivées là. Ce piège est là pour le confort des estivants qui veulent profiter de la terrasse. Mais quand même, il m’est tellement antipathique.

Cette photo est issue de ma photothèque privée. Prise en 2014, ce verre est un cadeau d’amis venus nous rendre visite dans notre havre nivernais. Ce contenant est plus sympathique que la soucoupe antipathique !

JOUR 8 de mon mois d’écriture. Un atelier proposé par Clara Meyer.

Auteur

gfrancoisloyez@lilo.org
Passionnée par les rencontres et les projets qui émergent autour d'un café ou au détour d'un chemin partagé, j'écris autant que je lis, et je vous partage mes petites chroniques de vie, pour le plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.