Catégories
Guillemette Mes écritures Mes projets

E… comme Et ?

Mon 1er projet d’écriture que j’ose enfin partager en 11 lettres. Et on démarre par la fin, rendez-vous le 1er janvier 2021 pour la genèse du projet, et le début de tout, peut-être ?

Et après, qu’est-ce qu’on fait ? Oui que fait-on une fois que l’on a réalisé ce qu’on avait imaginé, souhaité, pendant des jours, des mois… des années…

1er novembre 2018. Je reviens de onze jours à la Réunion, passer du temps en famille bien sûr, avec mon mari et mes deux pirates, chez ma sœur qui vit là-bas depuis un peu plus de six ans.

Mai 2018. Quatorze jours à la Réunion et pourtant je repars un peu déçue de n’avoir pu aller à la rencontre du volcan, le Piton de la Fournaise, ni même voir son homologue le Piton des Neiges. Et je repars en me disant, zut j’ai manqué ça, ça m’a manqué. Alors si un jour j’y retourne, je voudrais le rencontrer.

Novembre 2018. C’est fait. Je l’ai rencontré. J’ai marché sur ses flancs, j’ai presque senti son cœur battre, il s’est dévoilé là juste quand j’arrivais. En même temps, j’ai vu son grand frère, posé là, de l’autre côté du cirque.

Il aura fallu dix ans pour que nous y retournions. Entre temps, nous toujours, et deux petits pirates, deux déménagements, trois adresses, des hauts, des bas mais toujours de l’Amour.

Un peu moins pour que je décide enfin que c’était maintenant qu’il fallait y aller. Parce que sinon demain j’allais le regretter. Parce que plus tard parfois c’est trop tard, que ça devient jamais. Et parce qu’avant et bien ça n’était pas. Pas encore. Pas là. Alors que là maintenant c’était pour moi le bon moment et qu’alors tout est bien, tout va bien.

Dix ans à se dire que peut-être j’irai enfin le voir ce volcan.

Six ans à dire oui t’inquiète on va venir te voir.

Voilà c’est fait. Onze jours de soleil, de vent, de sable, de nuages, de gouttes de pluie, d’océan, de lave, de rhum, de samoussas, de rires, etc.

Sauf que Et ? Maintenant c’est quoi la suite ? Accepter qu’il y a un temps pour imaginer, visualiser, préparer et accepter encore qu’il y a un autre temps pour vivre et réaliser que cette fois c’est bien toi dedans, et puis encore accepter que ça y est c’est fait, tu l’as fait.

Et ? Donc, c’est quoi maintenant, c’est quoi le Demain dont tu rêves, auquel tu aspires, qui va te mettre en mouvement… et ? Bien je ne le sais pas encore ou bien si, JE LE SAIS mais je n’ai pas encore pris le temps de l’écouter car il n’y avait de la place que pour ce projet-là, à cet instant précis… alors maintenant, j’ouvre grand les portes de mon cœur, je déploie mes ailes, et je vais explorer d’autres horizons, faire de nouvelles rencontres, vivre, etc. Mais je ne le sais pas encore.

11/11 avant de vous dévoiler le mot de la fin : -.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-E

Sans transition, comme le chaud et le froid de la Vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *