61/365 chroniques : On a réussi

8 mars 2022 : journée internationale des droits des femmes. Je fais ma part, à ma manière, je rends visible le fabuleux travail des entrepreneures.

C’est aussi le jour 20 du Défi Briques (déjà?!). Le dernier après 20 jours de création depuis le 14 février. J’ai un peu d’avance sans être la seule, alors comme d’autres je vais aller jusqu’au bouquet final du 14 mars. Les organisateurs ont une demande, un point final que j’ai envie d’honorer.

Il y a 6 ans jour pour jour, j’étais à l’apogée de plusieurs mois de labeurs, de sauts de joie, de déconvenues, d’espoirs comblés ou déçus. VI-VAN-TE. Plus tard dans la soirée, je célébrais cela autour d’une savoureuse coupe de champagne.

Logo réalisé par Mr Vinz

Une journée exceptionnelle s’achevait, celle du 1er salon organisé par des femmes sur l’entrepreneuriat, Elles réussissent en Essonne. Une aventure écrite à 4, menée avec mille et une chouettes ouvrières. Une journée de mise en relation comme je les aime, à se sentir à la bonne place.

Il m’aura fallu toutes ces années pour oser en reparler publiquement. J’ai mis plus de deux ans à faire le deuil de ce moment si intense qui m’a glissé entre les mains, prise entre notre installation dans le Beaujolais, des choix professionnels à faire et une prise de conscience sur le pourquoi j’ai fait ça, et ce que je veux poursuivre ou non, et comment… et surtout avec qui.

Savoir s’entourer quand on entreprend, c’est capital. Poser les bases de ce qu’on veut pour soi, pour le groupe, capital aussi. Définir le temps dont on dispose. Assumer de ne pas être partout, de déléguer, en parler, le partager, l’écrire… contractualiser pour s’assurer des jours meilleurs, juste au cas où.

Depuis deux ans seulement, cette date symbolique est moins lourde à porter. J’en vois enfin toute l’expérience que j’ai pu tirer car une 1ère édition à plus de 300 visiteurs, sans budget mais avec beaucoup de temps, à seulement 4 organisatrices, c’est quand même un pari sacrément réussi.

Et vous, à quel moment vous êtes vous sentie « in the right place at the right moment » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *