Plume

45/365 chroniques : A la source

Je profite d’un séjour hivernal à la montagne. Il ne fait pas si froid, mais il y a quand même de la neige (même si je suis arrivée sous la pluie!!). Mais pas beaucoup… Ici c’est chez moi. C’est un lieu chargé de souvenirs d’enfance. C’est là que je reviens toujours pour me ressourcer. A la source, j’y bois des apéros et/ou des cafés dans un bar local pas trop envahit de touristes. De génération en génération, j’y mange des gaufres – les copines, vous aurez deviné où je suis !! Ce sont les meilleures de France n’essayez pas d’argumenter.

J’ai surtout réussi à y emmener presque toutes les personnes que j’aime. Y en a encore à qui je ferai bien découvrir ce lieu mais la vie des fois elle nous emmène sur des chemins de traverse, not easy life everyday.

Une escapade de deux jours pour reprendre pied, recharger les batteries, partager des instants gourmands, se balader les pieds dans la neige, au pied des sapins en laissant les autres se presser au rythme fou du ski.

Ce dessin que je vous présente aujourd’hui, c’est moi qui l’ai fait !! Je me souviens que la manière dont j’ai représenté le glacier n’avait pas dû tout plu à ma.on prof d’arts plastiques. Ielle avait trouvé ça brouillon… moi j’aime ce qu’il raconte ce gribouillage. Une nuit en refuge, une balade dans la montagne… une forme de liberté. Il est installé au mur dans la chambre des enfants, comme pour rappeler qu’ici, c’est chez eux, un espace où on joue, où on dort bien. Sans oublier que dehors, c’est bien aussi, c’est beau, c’est majestueux.

De la table du salon, on embrasse d’un côté le Mont Blanc (et les travaux d’un nouvel immeuble), de l’autre la chaîne du Brévent et les parapentes qu’on a vu virevolter en nombre aujourd’hui (mais quand même il ne devait pas faire chaud là haut).

J’en suis à ma 45ème chronique. Je devrais en être à 49… je croyais que j’en avais râté plus que ça, du coup je suis contente, seulement 4 en moins, je me sens plus légère à l’écrire. Et dans 35 jours, je fêterai mes 45 ans. Je vous laisse, j’ai apéro à la montagne ce soir.

Auteur

gfrancoisloyez@lilo.org
Passionnée par les rencontres et les projets qui émergent autour d'un café ou au détour d'un chemin partagé, j'écris autant que je lis, et je vous partage mes petites chroniques de vie, pour le plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.