Catégories
Mes écritures

Le bifteck, cet espion

Quand je suis tombée sur les mots du jour de mon mois d’écriture, je me suis demandée ce que j’allais bien pouvoir écrire avec cette association de mots. Parce qu’à chaque fois, j’essaye de raconter une histoire, inspirée ou non de mon quotidien. Même toute petite, il y a bien une histoire de mots.

Et puis alors que j’écoutais le débat de midi consacré aux héroïnes sur France Inter, j’ai imaginé que mon bifteck était un espion. Oui, celui-là même sorti du congélateur ce matin en prévision d’un déjeuner avec lequel je compte l’accompagner d’une purée de panais, carottes jaunes et oranges et pommes de terre, légumes issus de mon panier de la Ferme du Grand Soir. Mon bifteck hâché est un espion.

Les mots complot, puce, viande folle me sont venus à l’esprit.

Et si dans mon bifteck, il y avait des nanoparticules reliées à une machine spatiotemporelle qui m’espionne, moi tout autant que tous ceux qui mangeront de ce bifteck pourtant acheté à la boucherie qui sélectionne elle-même ses bêtes.

Mais… Mais… que m’arrive-t-il ?! Je deviens folle ?! Serait-ce à trop écouter mes émissions de radio préférées ? Ou encore toutes ces lectures dont je me nourris ?

Le bifteck, cet espion… n’importe quoi ! Allez, bon appétit.

Jour 16 mon mois d’écriture. Un atelier d’écriture proposé par Clara Meyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *