Explorateur en osier

Je me glisse dans ce cocon tressé en osier, un petit coin au calme, bourré de coussins et de peluches et j’ouvre les pages de mille mondes… me voilà qui me faufile à travers ses branches tressées et ce sont mille rencontres que je fais et mille lieux que je parcours.
Besoin de rien pour être cet explorateur, si ce n’est des livres et mon imagination. Equipé ainsi je peux quitter mon cocon en osier et être l’explorateur dont j’ai toujours rêvé.

Je voulais illustrer ce texte du cocon de La Cordée Opéra… et comme je ne m’y étais jamais réfugiée (trop peur que le voyage m’emmène loin peut-être ?), je ne trouvais pas ça juste. J’ai donc choisi celle d’une petite fille de trois ans qui n’est autre que moi-même, prise à l’occasion d’un séjour à Brissago en Suisse. A cet âge là, c’était déjà toute une aventure de marcher sur le sol d’un pays voisin et je semble en profiter pleinement !

JOUR 3 de mon mois d’écriture. Un atelier proposé par Clara Meyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *