Catégories
Confinement Mes écritures Mes projets Sur ma route

Sur ma route #26 : Le Havre

Rendez-vous page 14 de l’Atlas Routier France Michelin de 1996 : Le Havre, il y pleut toujours non ?!

Le Havre, une ville loin là-haut. Grise. Industrielle. Page 14 de l’Atlas Routier France Michelin daté de 1996.

Je ne pensais pas éprouver du plaisir à vous en parler. Je suis injuste aussi avec cette ville et ceux qui ne l’aiment pas. Parce que moi je l’ai aimé vite, très vite. Et pourtant je l’ai peu vue. J’aime son tramway qui est revenu et qui vous donne l’impression d’arriver directement dans la mer. J’aime ses plages de galets qui font mal aux pieds, aux fesses et qui te donnent accès à une eau froide traversée par les porte-conteneurs. 

Je me suis perdue à La Galerne, un café librairie ou une librairie café ça dépend ce qu’on aime le plus en premier !

Etretat pas si loin, mais aussi Trouville où nous nous échappions parfois depuis Paris, et le quartier Saint Adresse pour prendre de la hauteur.

Le pont de Normandie à quelques encablures découvert un jour de neige, les fruits de mer à la brasserie Paillette, les soirées champagne dans l’appartement de nos amis, propriétaires d’un hôtel à 10 min à pied de la plage. 

C’est à cause d’eux que je suis souvent venue là-bas, pour les aider à rendre visible leur hôtel sur les Internet. On y est arrivé, une belle aventure de huit années. L’occasion de faire exister cette ville sur ma carte de France. Mais finalement une ville à taille humaine, balayée par les vents marins. Le MuMa, musée d’art moderne André Malraux et ses belles toiles et l’architecture d’Auguste Perret qui cadre la ville.

Et l’église Saint Joseph… détestable autant qu’on l’aime. Du béton… et pourtant un jeu de lumière extraordinaire. Cet endroit m’a toujours marqué. Un savant mélange de matières, un phare dans la nuit. 

Et puis pour toujours, une demande en mariage, juste là, assis sur la plage de galets, face à la Manche, avec le balai des porte-conteneurs. OUI ! 

PS : moi chaque fois que je suis allée au Havre, il y a fait beau, et vous ?!

Alors demain, où vais-je vous emmener ?!

3 réponses sur « Sur ma route #26 : Le Havre »

Pareil ! J’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir cette ville et ses environs proches, avec mes comparses de l’Agence Urbaine de la Région du Havre et de l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Paris-Versailles. J’espère bien y retourner dès que possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *